close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Adina Secretan. Sans toit ni loi.

Publié le 12.08.2016

«Mon métier est un peu un prétexte pour continuer à sortir de la boîte noire du théâtre et découvrir des choses sur la vie», dit-elle. Là, le regard de l’artiste vient croiser celui de la militante, récemment impliquée auprès d’associations vaudoises luttant d’arrache-pied pour la défense des droits des réfugiés, dont le collectif Jean Dutoit.

Le Courrier, 12 août 2016
par Cécile Dalla Torre
lire l'article