close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Big bang

Philippe Quesne · Vivarium Studio (FR)

1ère suisse
août
2010

Dans cette pièce, Philippe Quesne se penche sur une étude du genre humain à travers l’analyse fantaisiste et poétique d’un microcosme humain. Ce groupe d’individus isolé du reste du monde, nous offre en accéléré sa version de l’histoire, une sorte de réinterprétation caustique de la théorie de l’évolution revue par un îlot d’individus rescapé d’un big bang. Dans ce lieu inattendu, en rupture avec le reste du monde, ils extraient des rituels de la vie contemporaine pour en faire de courtes scénettes, rejouant parfois en musique, l’histoire du monde qu’ils recomposent de manière désopilante. Passant en revue, l’histoire de l’homme, mais aussi celle des animaux, les événements marquants comme les plus anodins, le langage comme le silence…

conception: Philippe Quesne / interprètes: Isabelle Angotti, Rodolphe Auté, Jung-Ae Kim, Émilien Tessier, César Vayssié, Gaëtan Vourc’h (distribution en cours) / production: Vivarium Studio / coproduction: La Ménagerie de Verre Paris, Hebbel am Ufer Berlin, Festival d’Avignon, Kunstencentrum Vooruit Gand, Internationales Sommerfestival Hamburg, Les Spectacles vivants - Centre Pompidou Paris, Théâtre de l’Agora Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, NXTSTP / soutien: Programme Culture de l’Union Européenne: Festival Baltoscandal, Rakvere, Rotterdamse Schouwburg Région Ile-de-France, le CENTQUATRE, CULTURESFRANCE, La compagnie Vivarium Studio est conventionnée par la DRAC Île-de-France, Ministère de la Culture

repères biographiques : Philippe Quesne est né en 1970, il vit et travaille à Paris. Après avoir suivi une formation d’arts plastiques à l’École Estienne puis aux Arts Décoratifs de Paris, il réalise pendant près de dix ans des scénographies de theatre, d’opéra, ou d’expositions d’art contemporain. En 2003, il fonde la compagnie Vivarium Studio, en réunissant un groupe de travail composé d’acteurs, de plasticiens, de musiciens, et d’un chien. Depuis 2004, les différents spectacles du répertoire sont produits et diffusés en France et dans de nombreux pays à l’étranger. Il écrit, conçoit la scénographie, et met en scène : La Démangeaison des ailes (2003), Des Expériences (projet évolutif mis à l’épreuve de différents lieux entre 2004 et 2006 : galerie d’art, forêt, étang, terrain vague, etc.), D’après Nature (2006), L’Effet de Serge (2007), La Mélancolie des dragons (2008). Parallèlement, Philippe Quesne crée des performances et des interventions dans l’espace public : Pour en finir avec les simulateurs (2004), Échantillons (2006), Point de vue (2007), Groupuscule (2007). Il a également publié 3 livrets : Actions en milieu naturel (2005), Petite réflexions sur la présence de la nature en milieu urbain (2006), Thinking about the end of the World in costumes by the sea (2009). Il anime régulièrement des stages et des ateliers auprès d’un public de scolaires, d’amateurs ou de professionnels.