close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Les déplacements du problème

Grand Magasin (FR)

1ère suisse
août
2010

En dépit d’une volonté absolue de vouloir communiquer, se faire entendre relève parfois du défi surtout quand l’environnement qui nous entoure est jonché de nuisances sonores. Avec fantaisie et ingéniosité, les trois démonstrateurs de Grand Magasin nous font l’exposé d’un ensemble de solutions pour tenter de palier ces contraintes. Fort d’une armada d’instruments et assisté d’un ingénieur du son, cette entreprise joyeuse va, contrairement aux objectifs annoncés, produire plus de parasites que de remèdes à ces obstacles…

concept, réalisation et interprétation: Pascale Murtin, Bettina Atala, François Hiffler / assistant: Manuel Coursin / réalisation informatique musicale IRCAM: Christophe Mazzella / production déléguée: Grand Magasin / coproduction: IRCAM, Les Spectacles vivants du Centre Pompidou Paris / soutiens: Artsadmin, Institut français de Londres, CULTURESFRANCE, dans le cadre de Paris Calling avec l’aide du Centre culturel André Malraux - Scène nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy · GRAND MAGASIN est subventionné par le Ministère de la Culture (Drac Ile-de-France) et le Conseil général du Val de Marne

repères biographiques : Grand Magasin a été fondé en 1982 par Pascale Murtin et François Hiffler. Ces derniers ont conçu ensemble une vingtaine de pièces, numéros et performances, s’adjoignant à l’occasion les services de nombreux collaborateurs. Bettina Atala a rejoint le duo et c’est à trois voix qu’ont été construits quelques spectacles depuis 2001 : 0 tâche(s) sur 1 ont été effectuées correctementVoyez-vous ce que je vois?, 5ème forum internationale du cinéma d’entreprisePanorama commenté. En 2007, Pascale et François reviennent à la forme initiale du binôme le temps de raconter leur vie (Ma vie) et leurs cauchemars (Mordre la poussière) tandis que Bettina se lance dans le cinéma (saison 1 épisode 2). En 2009, ils créent Les déplacements du problème. Les créations de Grand Magasin sont sous la forme de conférences en auditorium, interventions en décor naturel, démonstrations dans une galerie d’art ou déploiements sur une scène de théâtre, il s’agit dans tous les cas de Grands spectacles. "Depuis 1982 (avènement de Grand Magasin) nous prétendons, en dépit et grâce à une méconnaissance quasi-totale du théâtre, de la danse et de la musique, réaliser les spectacles auxquels nous rêverions d’assister. À cet égard, ils sont très réussis et nous émeuvent. Notre ambition consiste à croire possible que d’autres partagent cet enthousiasme."