close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Sans titre

Stéphanie N'duhirahe (CH)

août
2010

Entre arts du cirque et performance, Stéphanie N’Duhirahe poursuit sa recherche artistique sur l’espace, le corps, le mouvement et le quotidien. L’artiste tente de se frayer un parcours dans ce vaste espace en prenant appui sur une multitudes d’objets du quotidien: un grille-pain, un tube de dentifrice, une lampe, une agrafeuse… Des ustensiles qui, sous ses pieds, sont autant de points de repère pour évoluer. Elle concentre ainsi toute notre attention sur ces derniers, leur capacité à résister au poids qui les incombe, leur réaction lors de ce parcours: le crissement du plastique, le tintement du métal, le souffle de la bouillotte… Elle joue aussi bien, sur son rapport physique aux objets, que sur la dimension sonore qu’ils possèdent, procurant ainsi aux spectateurs une tension manifeste au fil de ce cheminement sensible.

conception, réalisation et interprétation : Stéphanie N’Duhirahe / avec la généreuse collaboration de l’entreprise Bric-à-Brac, magasin de seconde main et de la Brocante de l’Armée du Salut à Nyon

repères biographiques : C’est en 1995 que Stéphanie Nyota N’Duhirahe a découvert le monde du cirque en prenant des cours au sein d’une école du cirque, pour ensuite être formée à la Haute Ecole d’Art et Design de Genève. En 2005, elle créée la Compagnie Pas drôle Salechiffone. Leur spectacle Rip’Aïe fut présenté à plusieurs reprises et Suisse mais également à l’étranger. Entre arts du cirque et performance, Stéphanie N’Duhirahe poursuit sa recherche artistique sur l’espace, le corps, le mouvement et le quotidien.