close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Spring Rolle

Jonathan Capdevielle (FR)

création
août
2012

indéterminée, réservez votre soirée

Découvrez un lieu tenu secret proche de Rolle. Sur ce territoire chargé d’histoire se déroule une étrange cérémonie où les événements du présent cohabitent avec les bribes de souvenirs lointains, parfois même obscurs. Les présences des interprètes demeurent énigmatiques et, tout comme le spectateur, ne semblent à l’abri de rien. Au crépuscule s’installe une atmosphère où la distinction entre réel et imaginaire s’enlise autant que la nuit s’assombrit. 
Spring Rolle s’inscrit dans la volonté du far° de créer des projets spécifiques en s’engageant aux côtés des artistes. Le metteur en scène et comédien Jonathan Capdevielle a bénéficié d’une résidence au far° afin d’y développer cette création.

conception, mise en scène, interprétation: Jonathan Capdevielle / interprétation, création en collaboration avec: Marlène Saldana et Jean-Luc Verna / son: Jérémie Conne / production: far° Nyon / coproduction: Casino-Théâtre Rolle, Arsenic Lausanne / administration: Bureau Cassiopée / soutiens: Institut français dans le cadre du dispositif Théâtre Export, Transports publics de la région nyonnaise, Conseil régional du district de Nyon, commune de Rolle, Échappée Belle – Pour-cent culturel Migros, ambassade de France en Suisse / remerciements: Les Aquarels du Léman, Paulette Farner-Ferrari, Angel Micaux, l’équipe de la voirie et des espaces verts de Rolle

repères biographiques : Jonathan Capdevielle est né en 1976 à Tarbes en France et vit à Paris. Après ses études de théâtre à Tarbes entre 1993 et 1996, il intègre l’École supérieure Nationale des arts de la marionnette. Il a participé à plusieurs créations, dont, entres autres : Personnage à réactiver, œuvre de Pierre Joseph (1994), Performance, avec Claude Wampler (1999), Mickey la Torche, de Natacha de Pontcharra, traduction Taoufik Jebali, mise en scène Lotfi achour, Tunis, (2000), Les Parieurs et Blonde Unfuckingbelievable Blond, mise en scène Marielle Pinsard (2002), Le Golem, mise en scène David Girondin Moab (2004), Le Dispariteur, Le groupe St Augustin, Monsieur Villovitch, Hamlet et Marseille Massacre (atelier de création radiophonique - France Culture), mise en scène d’Yves-Noël Genod (2004-2010). Collaborateur de Gisèle Vienne depuis ses premières mises en scènes, il est interprète au sein de toutes ses pièces ; dans celles réalisées par Étienne Bideau-rey et Gisèle Vienne: Splendid’s de Jean Genet, Showroomdummies (création 2001 et réécriture 2009) et Stéréotypie, et dans celles mises en scène par Gisèle Vienne I Apologize, Une belle enfant blonde / A young, beautiful blonde girl, Kindertotenlieder, Jerk, pièce radiophonique, Jerk, solo pour un marionnettiste, Éternelle idole et This is how you will disappear (création 2010). En septembre 2006, il crée avec Guillaume Marie We are accidents waiting to happen au Palais de Tokyo. En 2007, il crée la performance-tour de chant Jonathan Covering au Festival Tanz im august à Berlin, point de départ de sa pièce Adishatz/Adieu, créée en novembre 2009 au Centre Chorégraphique National de Montpellier Languedoc-Roussillon dans le cadre d’un ]Domaines[ et en janvier 2010 au festival C’est de la Danse Contemporaine du Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi Pyrénées. En avril 2010, il est interprète pour la pièce radiophonique de Yves-Noël Genod et Nathalie Quintane, Marseille massacre dans le cadre des ateliers de création radiophonique de France Culture.

lire l'article dans Le Courrier / lire l'article dans La Côte / lire l'article dans 24heures