close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Mélodrame

Eszter Salamon (DE,HU)

1ère suisse
août
2013

140'

Mélodrame est une performance-documentaire dans laquelle Eszter Salamon réactive des entretiens menés entre 2006 et 2012 avec une femme vivant dans un petit village du sud de la Hongrie qui porte le même nom qu’elle. Reprenant les paroles de son homonyme, elle incarne sur scène l’histoire de cette femme de 62 ans en revisitant de mémoire ses gestes et ses intonations. S’offre ainsi aux spectateurs la possibilité de faire l’expérience de cette rencontre relatant le cours d’une vie. Il en résulte une réflexion non seulement sur les possibilités de se glisser dans la peau d’un(e) autre, mais aussi sur l’importance avec laquelle espoirs et désirs excèdent les déterminations de classe, d’âge, de géographie et de religion.

À Nyon, les corps prennent la parole au far°
24 Heures, 15 août 2013
lire →

concept, interviews, interprétation: Eszter Salamon / texte: Krimerné Dr. Eszter Salamon / édition du texte: Lindy Annis & Eszter Salamon / coach: Lindy Annis / musique: Terre Thaemlitz / bande-son: Sabine Ercklentz & Eszter Salamon / montage et mix son: Sabine Ercklentz / graphiques: Angela Anderson / traduction: Péter Komlósi / direction technique: Andreas Harder / administration: Alexandra Wellensiek·Botschaft / avec le financement de Hauptstadtkulturfonds / coproduction: Berlin Documentary Forum 2 Berlin, far° Nyon, Next Festival Valenciennes / soutiens: Le Kwatt, ONDA (Office national de diffusion artistique) et NATIONALES PERFORMANCE NETZ (NPN), Subvention–Bourse pour les tournées internationale de spectacle de danse, qui est subventionnée par la commission gouvernementale fédérale pour la culture et les médias, basé sur une décision du Bundestag allemand

repères biographiques : Eszter Salamon est chorégraphe et danseuse. Depuis 2001, elle créée ses propres pièces: en solo, comme What A Body You Have, Honey (2001), et Giszelle (2001), en collaboration avec Xavier Le Roy, ou Reproduction (2004), pièce pour huit danseurs. Elle est l’auteur de Magyar Tàncok (2005) qu’elle crée avec des artistes traditionnels hongrois, du quatuor Nvsb (2006), du film-chorégraphie AND THEN en collaboration avec Bojana Cvejic, du concert Without You I Am Nothing (2007) avec Arantxa Martinez, de Dance #1/Driftworks (2008), duo créé avec Christine De Smedt et de Voice Over (2009), solo commandé et interprété par Cristina Rizzo. En 2010, elle présente Dance for Nothing d’après Lecture on Nothing (1949) de John Cage et avec Peter Böhm, Bojana Cvejic et Cédric Dambrain TALES OF THE BODILESS (2011). Son travail est régulièrement présenté en Europe et en Asie, dans divers réseaux. En tant que danseuse, elle a collaboré avec des chorégraphes tels que Sidonie Rochon, Mathilde Monnier et François Verret. Eszter Salamon est également assistante pour la mise en scène de l’opéra Theater der Wiederholungen de Bernhard Lang (dirigé par Xavier Le Roy, Steirischer Herbst Festival, Graz, 2003) et crée la mise en scène d’une pièce de Karim Haddad dans le cadre du projet Seven attempted escapes from Silence (Staatsoper Unter den Linden, Berlin, 2005). À la suite de Transformers, projet élaboré au cours d’ateliers en Europe, au Mexique et au Japon en 2009, Eszter Salamon présentait pendant ImPulsTanz 2011 à Vienne un nouveau duo avec Christine De Smedt, Dance#2. En Juin 2012 Mélodrame, un solo de performance-documentaire a été crée dans le contexte du Berlin Documentary Forum 2 à Berlin au Haus der Kulturen der Welt.