close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Pouvoir du point

Anne Delahaye & Nicolas Leresche (CH)

création
août
2013

45'

Pouvoir du point est une triple conférence dans laquelle Wikipédia et PowerPoint sont utilisés non plus comme des outils de connaissance et de présentation, mais comme des agents du débordement. Pour construire le contenu des discours, les liens hypertextes de Wikipédia sont utilisés avec pour point de départ l’article débordement. Les trois conférenciers, interprétés par Anne Delahaye, Nicolas Leresche et Sébastien Grosset, dérivent ensuite chacun de leur côté à l’intérieur de l’encyclopédie en ligne. Les trois voix se parasitent les unes les autres, le désordre s’installe et l’issue est imprévisible.

conception, réalisation et interprétation: Anne Delahaye, Sébastien Grosset, Nicolas Leresche / texte: Sébastien Grosset / production: la Compagnie de Genève, far° Nyon / soutiens: fonds culturel de la Société suisse des auteurs (SSA), château de Montelon – Ueli Hirzel

Anne Delahaye et Nicolas Leresche sont les nouveaux artistes associés au far° pour 2013-2014. Pensé comme un encadrement de recherche, ce compagnonnage s’inscrit dans une volonté d’être au plus près d’artistes émergents à un moment charnière de leur carrière. Convaincu par le parti pris artistique et la pertinence de la démarche qui en découle, le far° s’enthousiasme à l’idée de suivre ces deux artistes dans leur réflexion et les tentatives exploratoires qu’ils proposent. D’une part l’élargissement de leur travail performatif à d’autres formes artistiques que purement scéniques et ponctuelles. D’autre part l’abandon progressif de la maison-théâtre et son rapport frontal comme lieu de présentation. Ils souhaitent également valoriser les différentes étapes de la création, souvent écartées au seul profit du produit final.

Forts de ce constat, ils envisagent d’axer leurs recherches des deux prochaines années autour d’une seule notion, le débordement, et d’associer notamment à leur travail des étudiants de la Head – Genève. Ensemble, ils prévoient de constituer un corpus aussi vaste que possible qui servira comme matériel à disposition pour développer de futures créations. Les deux artistes entendent par exemple relier la notion de frontière à celle du débordement et envisager cette dernière comme un lieu de rencontre, une interface où il y a possibilité d’échanges ou de contrebandes. La position géographique de la ville de Nyon, entourée de deux frontières (d’un côté le lac Léman et de l’autre côté, la crête jurassienne), permettra d’effectuer une recherche spécifique sur cette question.

Des personnalités issues de différents horizons professionnels (écrivain, philosophe, historien d’art, anthropologue, archéologue…) seront conviées à prendre part à une cellule de réflexion afin d’enrichir l’analyse théorique de cette démarche.



repères biographiques : Anne Delahaye et Nicolas Leresche créent leur premier spectacle Magica Melodia au festival de la Bâtie à Genève en 2008. Ils obtiennent avec ce projet le prix jeunes talents cirque. Depuis ils poursuivent un travail singulier et transdisciplinaire qui les amènent à créer en 2011 Le corps du trou spectacle chorégraphique et théâtral qui se présente sous la forme d’une installation performative. Parallèlement à leur travail de chorégraphe, ils collaborent avec différentes compagnies et créateurs (Massimo Furlan, Yan Duyvendak, Nicole Seiler, cirque Eloize, le club des arts, Oskar Gomez Mata, Maya Bösch, Isabelle Schad, Philippe Saire…) Anne Delahaye, après une formation en danse classique, s’est formée au conservatoire national supérieur de Lyon dont elle sort diplômée en danse contemporaine. Nicolas Leresche s’est formé à la Scuola teatro Dimitri et à l’École nationale de cirque de Montréal.