close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

Sollicitation à la rassemblée inhabituelle

Darren Roshier (CH)

artiste associé – creation
août
2016

durée : 60' env.

Darren Roshier vient d'avoir 26 ans. Adepte de l'autofiction, il se devait de penser cette nouvelle création comme celle d'un prétrentenaire, responsable, sérieux, engagé et empreint de sa récente campagne politique pour intégrer la municipalité de Vevey. Avec son équipe de l'IMPOSE (International mouvement pour la possibilité d'un ordre symbolique élaboré) il a conçu tout un lexique et un argumentaire avant de vous solliciter à la «rassemblée inhabituelle». En suivant point par point son arrangement du moment, il fera tout pour vous convaincre du bien-fondé de sa tentative. Révisant les codes d'un meeting politique et d'une conférence savante, Darren Roshier martèlera son message, persuadé que l'art est un antidote à l'étroitesse d'esprit.

conception, interprétation, scénographie: Darren Roshier ; vidéo, son : Julien Gremaud ; graphisme : Julien Savioz ; costume : Vanessa Schindler ; création lumière : Nidea Henriques ; production : Association L’idiotie bienvéillante, far° Nyon ; coproduction : Oriental – Vevey, Festival Images Vevey ; soutiens : Ville de Vevey, État de Vaud, Fondation Leenaards, Loterie Romande, Pour-cent culturel Migros

L'artiste associé bénéficie du soutien de YAA! – Young Associated Artist, développé par Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, de la Fondation Nestlé pour l’Art – partenariat et de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

repères bigraphiques : Darren Roshier s’intéresse au cadre, au contenant, comme matériel de base pour créer du contenu. Son bachelor d’arts visuels de l’Ecole Cantonale d’Art du Valais (ECAV) en poche, il rejoint le collectif RATS qui organise divers événements culturels à Vevey tels que des résidences d’artistes, des expositions, des concerts, des conférences, etc. En parallèle de son implication associative, il est approché par les politiques et rejoint le Conseil communal de Vevey. En 2016, il s’est même porté candidat à la municipalité de Vevey, mais n’a pas été élu. C’est dans l’entremêlement de tous ces rôles qu’il faut saisir la source du travail artistique de Darren Roshier. Dans la pratique, il réalise une exploration méthodique de tout ce qui constitue un événement artistique : vernissage, exposition, généalogie, modalités de présentation, archivage etc. À cela s’ajoute une dimension burlesque qui se fonde sur des glissements temporels et contextuels, il affectionne en effet les récits enchâssés, les mises en abîme et les incohérences que leurs combinaisons peuvent mettre en évidence. Si l’écologie est « la science ayant pour objet les relations des êtres avec leur environnement, ainsi qu’avec les autres êtres vivants », alors peut-être Darren Roshier développe-t-il une écologie de l’art et de la culture.