close
close
logofar
logofar
open menuopen menu

La cousine machine + Le cousin lointain

Perrin Valli & Carla Demierre (CH,FR)

création
août
2013

2x30'

D’un côté, la chorégraphe Perrine Valli, de l’autre, l’auteure Carla Demierre. La cousine machine signe leur collaboration et, avant tout, amorce une exploration où le rôle de chacune peut s’intervertir: comment font deux personnes, qui ont l’habitude de créer de manière solitaire, pour associer leurs envies et méthodes de travail? Cet échange interroge l’identité sexuelle féminine, la sororité, et se confronte sans artifice au public. Dans l’état le plus brut, l’espace scénique ne fait que rendre plus évidents les transferts qui interviennent dans cette double présence : chacune est comme propulsée dans ses propres retranchements. Au-delà d’elles-mêmes le jeu oscille alors entre absurdité et libération.

Seconde performance issue de cette rencontre, Le cousin lointain poursuit la collaboration et l’approche expérimentale entreprises par les deux artistes. Leur recherche s’appuie cette fois-ci sur le modèle des émissions littéraires radiophoniques. Dans celles-ci la voix y est centrale et produit toutes sortes de visions mentales. Cette proposition repose sur les spécificités de ce médium et c’est par l’interview d’un écrivain que s’amorce une réflexion sur la construction de l’identité masculine: pourquoi la "dépendance fraternelle" à l’égard du groupe s’est-elle développée de manière importante chez les hommes alors que la sororité l’est peu chez les femmes?

conception, chorégraphie: Perrine Valli / texte: Carla Demierre / collaboration artistique: Aurélie Charon, Stanley Weber / interprétation: Rudi Van der Merwe, Perrine Valli / voix: Aurélie Charon, Stanley Weber / montage son et technique: Laurent Schaer / diffusion : Aurélie Martin | administration: Pâquis Production / coproduction: théâtre de l’Usine Genève, far° Nyon, festival Concordan(s)e, Paris, Centre culturel suisse, Paris / soutiens: Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, ville de Genève / en partenariat avec France Culture

repères biographiques :
· Perrine Valli (chorégraphe). Après une formation dans plusieurs conservatoires qu’elle termine à la London Contemporary Dance School, elle travaille avec les chorégraphes Estelle Héritier et Cindy Van Acker. Elle crée en 2005 sa compagnie Sam-Hester, et sa première pièce Ma cabane au Canada. Elle obtient une résidence de 4 ans à Mains d’Œuvres où elle crée Série (2007), Je pense comme une fille enlève sa robe (2009), Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt / Myouto (2010). Ces pièces sont présentées dans de nombreux lieux: Faits d’Hiver à Paris, la Maison de la Danse à Lyon, Tanz im August à Berlin, le Mercat de las Flors à Barcelone, l’Institut franco-japonais à Tokyo… En 2009, elle obtient une résidence de recherche Cultures France «Villa Médicis Hors les murs» effectuée au Japon qui donne naissance à la pièce Déproduction (2011).
· Carla Demierre (écrivain). Née en 1980 en Suisse, elle fait des études d’Art à Genève. Elle dirige la revue Tissu depuis 2004 en compagnie de Fabienne Radi et Izet Sheshivari. Elle a collaboré à différents projets éditoriaux comme The Reading Sculpture en 2009 et événements variés (avec le label raison sociale, la Milkshake Agency, l’Amicale des Conférenciers). Elle écrit des textes (poésie, fiction, critique). Elle a publié son premier livre Avec ou sans la langue? aux éditions Héros-Limite & Head–Genève en 2004, et des textes dans des revues (Bite cul nichons, Mir, Inox, Tissu, Rayures, Et c’est tout). Son deuxième livre, Ma mère est humoriste, est paru aux éditions Léo Scheer dans la collection Laureli en 2011.